CHROME



Le chrome joue un rôle important dans l’équilibrage protéinique.




En plus de l’équilibrage protéinique, le chrome participe au bon fonctionnement des enzymes. Le chrome optimise l’action de l’insuline et le métabolisme des lipides. En plus, le chrome aurait un rôle protecteur en matière de cholestérol.

Une carence en chrome provoque des troubles semblables à ceux du diabète ou des maladies cardiovasculaire. Les besoins en chrome sont de l’ordre de 0,2 mg par jour. Ces besoins sont estimés entre 0,05 mg à 0,2 mg par jour. L’alimentation ne couvre pas souvent ces besoins car la grande partie du chrome ingurgitée avec la nourriture ne peut être absorbé.