L'allaitement maternel



Le lait maternel est un aliment complet pour les nouveau-nés et surtout le lait épais et jaunâtre (appelé colostrum) des premiers jours après l’accouchement. C’est le meilleur aliment durant les premiers jours de l’existence de votre bébé. Il présente de nombreux avantages.


Les avantages du lait maternel sont
  • Le lait maternel assure au nourrisson une protection contre diarrhée, le taux, les rhumes et d’autres maladies.
  • Il apporte au bébé les anticorps maternels transportés par le lait.
  • Il confère une immunité contre certaines maladies.
  • Il ne provoque pas d’allergie.
  • Il est toujours de bonne qualité et contient suffisamment d’éléments nutritifs pour le bébé.
  • Il est exempt des germes.
  • Il simule le retour rapide à la normale de la l’appareil génital après l’accouchement.
  • L’allaitement maternel consolide les liens affectifs entre la mère et l’enfant.

Position d’allaitement au sein

Prenez une position la plus détendue possible. Votre bébé doit être entièrement tourner vers vous, le visage face au sein, la bouche à la hauteur du mamelon. Il doit pouvoir étaler sa langue sous le sein et prendre tous l’aréole dans la bouche et non pincer le bout de sein avec ses gencives.

Renvoi ou rot de votre bébé

Une fois que la tétée terminée, garder votre bébé dans vos bras en le tenant bien droit et attendez qu’il fasse un renvoi. S’il n’y arrive pas naturellement, tapotez-le légèrement dans le dos. On ne doit pas recoucher un bébé sans qu’il ne se soit libéré de l’air avalé en tétant. Si une fois recouché il se mettait sur le dos et régurgitait, le lait pourrait obstruer les branches et entraîner un état d’asphyxie aiguë ou des troubles broncho-pulmonaires. Si votre bébé rejette un peu de lait, ne vous inquiétez pas.

Aliment à éviter pour la maman

Les aliments qui peuvent donner une odeur forte ou changer le goût du lait. En particulier : ail, oignon, navet, fève, pois chiches, haricots blancs, choux, abricots, pruneau, chocolat, épices, melon et pastèque. Certain parmi ces aliments provoquent des coliques, un ballonnement ou parfois de la diarrhée cher le bébé.

Conseils pratiques

  • Eviter au maximum les biberons de complément pour réussir votre allaitement.
  • Les montées laiteuses se régularisent en moins de quinze jours.
  • Nettoyer vos seins avec de l’eau bouille.
  • Eviter totalement les produits tels que pommades ou alcool glycérine dont l’odeur forte peu générait votre bébé dans la reconnaissance du mamelon.
  • Soigner la position de votre bébé pour éviter les risques de traumatisme et de crevasses.
  • Ne prolonger pas les temps de tétées dix minutes en moyenne par sein pour que la peau du mamelon s’habitue au tétés pendant les premiers jours.
  • Garder vos siens au sec par des compresse ou des coussinet d’allaitement.
  • Prenez une douche chaude si vos seins durcissent et deviennent douloureuses.
  • Reposez-vous, buvez abondamment car si vous êtes fatiguée, inquiète, votre lait peut diminuer brutalement.